Les handicaps psychiques en entreprise, parlons-en !

Image de fond du header

Vous vous en souvenez certainement : le 9 janvier dernier, Stromae faisait le buzz sur le plateau du JT de TF1 à l’occasion de la sortie de son dernier album. En pleine antenne, le chanteur belge offrait une prestation de sa chanson « L’enfer », qui parle ouvertement de santé mentale et de dépression.

Les personnalités publiques n’hésitent plus à placer ce sujet au centre de leurs discours, mais qu’en est-il dans la sphère professionnelle ?


Comment prendre en compte les handicaps psychiques au travail ? 



Handicap psychique : définissons 

On définit le handicap psychique comme des troubles du comportement ou de l’humeur, caractérisés par un déficit relationnel, des difficultés de concentration, une grande variabilité dans la possibilité d’utilisation des capacités, alors que la personne garde ses facultés intellectuelles. Quelques exemples : dépressions, phobies, troubles bipolaires, addictions, psychoses, TOC, schizophrénie, troubles du comportement alimentaire, etc. 


Le saviez-vous ?  

  • Les troubles psychiques touchent 20% de la population française 
  • La dépression touche deux fois plus les femmes que les hommes (source : INICEA, 2021) 
  • On estime que la bipolarité toucherait 1% à 2,5% de la population française (source : Unifam, 2021) 
  • 3 millions de personnes ont vécu une dépression en France ces 12 derniers mois (source : INPES, 2019) 

Quels impacts en entreprise ?  

Selon une étude française, le nombre de personne souffrant de troubles psychiques a largement augmenté depuis la crise du covid, notamment à cause des nombreuses périodes de confinement et de la généralisation du télétravail.  

Au quotidien, ces troubles psychiques peuvent engendrer une forte inquiétude et du stress, impactant alors la sphère professionnelle et la réalisation des tâches de travail. 

« Première cause d’invalidité et deuxième cause d’arrêt de travail, selon des chiffres de la Caisse nationale d’assurance-maladie, les troubles et maladies psychiques mal gérés peuvent affecter la fiabilité et la productivité du salarié, occasionner des problèmes d’attention ou de mémoire qui lui font commettre des erreurs. »

Source : Les Echos


Quelles solutions mettre en place en entreprise pour mieux prendre en compte les troubles psychiques de collaborateurs ? :  


Depuis 2005, les troubles psychiques sont reconnus comme handicap en entreprise. Ainsi, toute personne souffrant de l’un de ces troubles peut se voir bénéficier de la RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé), et ainsi bénéficier d’aménagements spécifiques sur son poste de travail. 



Voici quelques aménagements de poste, organisationnels ou humains, qui peuvent être mis en place pour compenser les troubles psychiques, dont l’impact peut fortement retentir sur le quotidien au travail :  

  • Aménager les horaires de travail : une personne ayant une phobie sociale pourrait se voir proposer des horaires décalés pour ne pas se retrouver dans les transports durant les heures de pointe 
  • Favoriser des bureaux fermés ou au contraire l’open space 
  • Revoir le rythme de travail : mettre en place des mi-temps thérapeutiques, le temps partiel, etc. 
  • Proposer un accompagnement humain par le biais de coaching ou tutorat 

Les aménagements mis en place seront bien évidemment évalués au cas par cas par la médecine du travail, et pourront être différents pour chaque personne concernée. Ils ont pour but de préserver la santé du collaborateur et de le maintenir dans l’emploi.  


Si ce sujet vous intéresse, ou si vous souhaitez sensibiliser vos collaborateurs à ces questions, nous avons des actions pour vous ! :

Aperçu responsive de l'Escape game digital Sherlock’Out
Le serious game « Sherlock’Out » : un escape game en ligne dans lequel vous incarnez Sherlock Holmes et réalisez une série d’énigmes. Le but ? Retrouvez les dossiers médicaux égarés de célébrités porteuses d’un handicap psychique ! Rapide et intuitif, cet escape game digital se joue en 15 mn !
visuels jeu abiliquiz
Le micro-learning « Abili’Quiz » : un challenge digital clé en main sur la thématique du handicap psychique, pour sensibiliser vos collaborateur en ligne à travers une série de questions ! L’interface responsive, fluide et simple d’utilisation, pourra être déployée sur tous vos écrans.
Atelier en partenariat avec une association spécialisée : Un atelier de 2h intitulé « Comment aider un collègue concerné par un trouble psychique », qui donnes des informations et bonnes pratiques pour travailler au mieux avec un collègue porteur d’un handicap psychique, et être handi’accueillant !


Contactez-nous pour élaborer ensemble votre projet ! : contact@goodstoknow.fr

Découvrez aussi...

Parents solos : Bonnes pratiques en entreprise pour accompagner leur retour au travail

En France, 1 famille sur 4* est une famille monoparentale et parmi elles, environ 80% sont composées de mères célibataires. Dans cette situation, responsabilités et charge mentale se voient rapidement démultipliées. Ainsi, que peuvent mettre en place les entreprises au retour d’un congé maternité, paternité ou parental, pour permettre aux collaborteur.rice.s concerné.e.s de travailler le […]

21 mars 2022

Résultats de l’étude « Etat des lieux et bonnes pratiques des réseaux de femmes et mixité »

Face au souhait toujours plus grand des réseaux d’entreprise de continuer d’innover et de s’inspirer de leurs pairs, Goods To Know présente aujourd’hui les résultats de son étude faisant un état des lieux sur les fonctionnements et bonnes pratiques des réseaux de femmes ou réseaux mixité intra-entreprise. L’étude a été réalisée auprès des responsables de […]

1 février 2022