Résultats de l’étude « Etat des lieux et bonnes pratiques des réseaux de femmes et mixité »

Image de fond du header

Face au souhait toujours plus grand des réseaux d’entreprise de continuer d’innover et de s’inspirer de leurs pairs, Goods To Know présente aujourd’hui les résultats de son étude faisant un état des lieux sur les fonctionnements et bonnes pratiques des réseaux de femmes ou réseaux mixité intra-entreprise.

L’étude a été réalisée auprès des responsables de réseaux de femmes et mixité de 20 grandes entreprises, et met en lumière la nature, les types d’organisation et les bonnes pratiques de ces réseaux.



QUE RETENIR DE NOTRE ETUDE ?



1. Des réseaux qui se professionnalisent

À l’image des réseaux Women@Arkema, Incredible Women d’Assystem ou bien Women@Essilor, certains réseaux mettent en place des recrutement pro-actifs et de plus en plus professionnalisés pour attirer de nouveaux membres, en identifiant en amont les profils qui les intéressent. Aller au-delà de la cooptation pour attirer des recrues qualifiées et concernées.

Cette professionnalisation ne touche pas que les recrutements : les équipes sont parfois elles-mêmes salariées, et non pas seulement bénévoles dans le réseau. Alter Égales (Caisse des Dépôts) et SNCF Mixité emploient par exemple des salarié.e.s 100% dédié.e.s au réseau, quand d’autres emploient des personnes en charge d’un poste spécifique : communication, maintenance du site web, animation, etc.


2. Une communication essentielle pour toucher tou.te.s les collaborteur.rice.s et animer le réseau

Les réseaux s’emploient à développer des outils de communication dans l’air du temps pour engager leurs membres : site internet dédié, newsletter mais aussi articles de réseaux sociaux, vidéos et podcasts. La communication est parfois aussi construite avec l’aide du service communication de l’entreprise, comme c’est le cas chez Equals (Accenture) et SoTogether (Sodexo). Chez Elles & You (EY), le service interne a même conçu l’identité visuelle du réseau.

Preuve encore une fois d’une volonté de professionnalisation des réseaux, qui utilisent tous les ressorts de la communication pour parvenir à relayer au mieux les informations entre membres, mettre en avant leurs actions vers l’externe et gérer leur communauté.


3. Des relations de plus en plus étroites entre réseaux et entreprises

L’histoire et l’origine d’un réseau ou la complémentarité de ses actions avec la politique diversité et inclusion menée par l’entreprise sont autant de facteurs qui peuvent déterminer le lien entre une entreprise et son réseau de femmes ou mixité. Cela explique pourquoi, à l’image d’Equals (Accenture), du Réso (Nexity) ou de SNCF Mixité, certains réseaux peuvent compter sur des budgets dédiés par le Groupe ou ses entités.

De manière générale, lorsque les actions mises en place par les réseaux s’adressent aux collaborateurs et collaboratrices de l’entreprise dans son ensemble, et non seulement aux membres adhérents, celles-ci sont souvent prises en charge par l’entreprise. Citons par exemple ici, les conférences organisées par MixCity (BNP Paribas) autour des rôles modèles.


4. Les réseaux en constante recherche d’échanges et d’innovation

Pour continuer à améliorer leur impact, à proposer de nouveaux contenus et à aborder des sujets dans l’air du temps, les réseaux sont en constance recherches d’idées et de bonnes pratiques. Ils sont désireux d’échanger avec les autres réseaux sur leurs actions et leurs pratiques.

15 réseaux sur les 20 interrogés ont mentionné des actions communes avec d’autres réseaux, ou même leur adhésion à un groupement de réseaux (exemples de groupements : Mixité en Seine, Réseau de l’Arche, Financi’elles).




Nous remercions les 20 réseaux qui ont accepté de participer à notre étude :

EQUALS #EgaleAEgal – Accenture
Women@Arkema – Arkema
Incredible Women – Assystem
Bouygt’Elles – Bouyges Telecom
MixCity – BNP Paribas
Les elles – Groupe BPCE
La Fabrique – Casino
Coopération’Elles – Groupe Crédit Coopératif
Alter Egales – CDC
Women in Networking (WIN) – Engie
Elles & You – EY

Women@Essilor – Essilor
50/50 Partner Balance – HSBC
Un.e – La Poste
Equilibres – Malakoff Humanis
Le Réso – Nexity
Women in Networking (WIN) – Saint- Gobain
SNCF Mixité – SNCF
SoTogether France – Sodexo
TotalEnergies Women Initiative for Communication and Exchange (TWICE) – TotalEnergies



Pour aller plus loin sur le sujet de l’égalité professionnelle, la mixité ou encore le sexisme en entreprise, Goods to Know vous accompagne avec des actions de sensibilisation, ateliers et formations sur le sujet, à retrouver ici :



Contactez-nous pour élaborer ensemble votre projet ! : contact@goodstoknow.fr


Découvrez aussi...

Les handicaps psychiques en entreprise, parlons-en !

Vous vous en souvenez certainement : le 9 janvier dernier, Stromae faisait le buzz sur le plateau du JT de TF1 à l’occasion de la sortie de son dernier album. En pleine antenne, le chanteur belge offrait une prestation de sa chanson « L’enfer », qui parle ouvertement de santé mentale et de dépression. Les personnalités publiques […]

21 avril 2022

Parents solos : Bonnes pratiques en entreprise pour accompagner leur retour au travail

En France, 1 famille sur 4* est une famille monoparentale et parmi elles, environ 80% sont composées de mères célibataires. Dans cette situation, responsabilités et charge mentale se voient rapidement démultipliées. Ainsi, que peuvent mettre en place les entreprises au retour d’un congé maternité, paternité ou parental, pour permettre aux collaborteur.rice.s concerné.e.s de travailler le […]

21 mars 2022