Travailler avec une maladie invalidante : comment accompagner vos salarié.e.s ?

Image de fond du header

Le mois de février est ponctué de plusieurs journées mondiales de lutte contre des maladies chroniques invalidantes : la polyarthrite rhumatoïde le 2 février, le cancer le 4 février, l’épilepsie le 12 février, ou encore les maladies rares orphelines le 28 février.

L’occasion de rappeler qu’une part de plus en plus grande de la population active (20%) est concernée directement ou non par ces pathologies, devenant un enjeu majeur à prendre en compte par les entreprises aujourd’hui.

Sensibilisations, maintien dans l’emploi… Faisons le tour du sujet !

Dans près de 50% des cas,
la maladie survient au cours de la vie active
45% des handicap sont liés à des maladies invalidantes, soit près d’1 situation sur 2 !
Aujourd’hui, 20 millions de personnes seraient concernées, soit 1 personne sur 3 !

Maladies chroniques invalidantes : quel impact individuel et collectif sur le travail ?

Maladies cardiovasculaires, diabète, insuffisance rénale chronique, hépatites, cancers, maladies respiratoires, sclérose en plaques, maladies de l’appareil digestif, VIH… Les maladies chroniques sont très diverses et se définissent comme des maladies de longue durée, évolutives et pouvant avoir des répercussions invalidantes sur le quotidien personnel et professionnel des personnes concernées.

Elles peuvent notamment entraîner des séquelles physiques ou psychologiques, des douleurs, une plus grande fatigabilité, de la déconcentration… affectant ainsi la capacité à travailler.

Ces retentissements ne s’arrêtent toutefois pas à l’échelle individuelle, et s’ils ne sont pas bien gérés collectivement, peuvent affecter de façon plus ou moins grave, longue et incertaine les groupes de travail : déséquilibre dans la répartition des charges, tensions, aide compassionnelle, etc. Des mesures doivent donc être mises en place dans la durée par les organisations, à la fois pour garantir aux salarié.e.s concerné.e.s de poursuivre leurs carrière dans les meilleures conditions, mais aussi pour permettre aux managers et équipes de travail d’être outillés dans l’intégration de ces nouvelles contraintes.  

RQTH, formations… comment concilier vie professionnelle et maladies invalidantes ?

Entrées officiellement dans le champ de définition du handicap en 2005, les maladies chroniques évolutives peuvent – au même titre qu’un handicap visuel, moteur ou auditif – donner lieu à une RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé).  

Grâce à cette reconnaissance, des aménagements de poste peuvent être envisagés au cas par cas pour faciliter le maintien dans l’emploi d’un.e salarié.e concerné.e, selon le stade de la maladie et le poste occupé :

  • Aménagement des horaires pour allier rendez-vous médicaux et vie professionnelle ;
  • Aménagement de la charge de travail ;
  • Mise en place de jours supplémentaires de télétravail ;
  • Etc.

Rappelons que cette démarque RQTH est confidentielle et personnelle, le/la salarié.e est libre d’en parler ou non à son entourage professionnel. Toutefois, de nombreux freins peuvent encore exister face à la reconnaissance de sa maladie : peur de la stigmatisation, de l’isolement, de l’exclusion.

Il devient alors nécessaire d’apporter une réponse collective sur ce sujet pour assurer une prise en compte globale de la maladie au travail et non seulement à l’échelle de la pathologie individuelle :

  • Sensibilisation à grande échelle autour des maladies chroniques invalidantes (pour combattre les incompréhensions, les stigmatisations et les représentations stéréotypées)
  • Formation des managers aux impacts des maladies sur le/la salarié.e et son travail
  • Accompagnement des collectifs de travail dans la mise en œuvre de solutions ; adaptation des conditions et des postes de travail, gestion des parcours professionnels
  • Identification et mise en relation des différents acteurs internes : RH, infirmier.ère, Mission Handicap, etc.
Nos idées d’actions de sensibilisation à mettre en place en entreprise

Chez Goods to Know, nous considérons qu’une meilleure connaissance de ces maladies favorise un climat de confiance au sein de l’entreprise, bénéfique pour l’ensemble des collaborateur.rice.s.

Voici quelques idées d’actions à mettre en œuvre pour informer et sensibiliser vos collaborateur.rice.s :

La conférence « Nutrition et maladies invalidantes » : donnée par une diététicienne et nutritionniste diplômée d’Etat, cette conférence permet de saisir l’importance du bien manger et le rôle joué par la nutrition dans le développement de certaines maladies.  


Le Jeu Talents, spécial maladies invalidantes :
une animation à distance à la fois ludique et fédératrice. A la façon de « Questions pour un champion », notre animateur.rice fait deviner une série de personnes célèbres issues de différents domaines – cinéma, littérature, sport, sciences, etc. – et qui ont toutes pour point commun d’avoir une maladie invalidante. Des compléments d’informations sont ensuite apportés pour créer l’échange autour de chaque maladie.

La newsletter Handi’secondes :
une série de newsletter qui aborde chacune 1 handicap spécifique (cancer, épilepsie, sclérose en plaques…). Par son approche positive, informative et non stigmatisante, elle vise à libérer la parole des collaborateur.rice.s et à proposer des pistes d’accompagnement en interne.


L’exposition « Le cancer, la maladie du siècle » :
5 panneaux explicatifs qui permettent de mieux comprendre cette maladie et ses conséquences sur le quotidien au travail.


La carte à gratter, focus maladies invalidantes :
un format original et ludique pour tester les connaissances de vos collaborateur.rice.s et lever certains préjugés ! Ce quiz de 6 questions/réponses aiguisera la curiosité de vos salarié.es en abordant la thématique des maladies invalidantes à travers des personnalités, des chiffres clés, des mesures d’adaptations, etc.



Pour en savoir plus sur nos actions, contactez-nous à l’adresse contact@goodstoknow.fr, ou directement auprès de votre chef.fe de projet Goods to Know !

Découvrez aussi...

ÉTAT DES LIEUX DU SEXISME EN FRANCE : QUELLES ACTIONS METTRE EN PLACE EN ENTREPRISE ?

A l’approche de la journée nationale contre le sexisme du 25 janvier, Goods to Know vous propose un rapide état des lieux sur le sexisme, accompagné de son lot de solutions concrètes pour lutter contre le sexisme en entreprise.  Qu’est-ce que c’est au juste, le sexisme ? Le sexisme se définit comme une attitude discriminatoire ou […]

15 janvier 2024

événements : nos 3 temps forts pour préparer votre 8 mars 2024 !

En prévision de la journée internationale des droits des femmes, Goods to Know vous propose 3 temps forts entre décembre et janvier. Venez faire le plein de bonnes idées pour sensibiliser vos collaborateur.rice.s à la lutte contre le sexisme et à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ! Vendredi 15 décembre 2023 La […]

6 décembre 2023